CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DU CONGO


Accueil > ACTUALITÉ > MGR MIGUEL ANGEL OLAVERRI A ORDONNÉ 4 DIACRES ET 6 PRÊTRES

MGR MIGUEL ANGEL OLAVERRI A ORDONNÉ 4 DIACRES ET 6 PRÊTRES

mardi 30 mai 2023

CÉLÉBRATION DES 140 ANS DE L’ÉVANGÉLISATION DU CONGO DANS LA PESO

Les nouveaux diacres et prêtres rendant grâce à Dieu

Après Owando, siège de la Province ecclésiastique du Nord (PENORD), dimanche 14 mai dernier, la seconde étape de la célébration des 140 ans de l’évangélisation du Congo a eu lieu dans la Province ecclésiastique du Sud-Ouest (PESO), dans l’archidiocèse de Pointe-Noire, notamment à la paroisse Sacré-Cœur de Loango, premier site de la Mission catholique au Congo.

La seconde étape des festivités a culminé avec la messe présidée par Mgr Miguel Angel Olaverri Aroniz, archevêque métropolitain de Pointe-Noire, à la Place du Centenaire de Loango, en présence de Jean Marc Thystère Tchicaya, ministre des Zones économiques spéciales et de la diversification économique, de Mme Evelyne Tchitchelle, maire de Pointe-Noire, des autorités civiles et militaires de la localité et de plusieurs personnalités de divers rangs. Au cours de cette messe, Mgr Miguel Angel Olaverri Aroniz a ordonné quatre diacres et six prêtres. C’était dimanche 21 mai 2023, septième dimanche de Pâques.

Ont concélébré cette messe, NN.SS. Bienvenu Manamika Bafouakouahou, archevêque métropolitain de Brazzaville, président de Conférence épiscopale du Congo (CEC), Victor Abagna Mossa, archevêque métropolitain d’Owando, Urbain Ngassongo, évêque de Gamboma, vice-président de la CEC, Daniel Mizonzo, évêque de Nkayi, Ildevert Mathurin Mouanga, évêque de Kinkala, Toussaint Ngoma Foumanet, évêque de Dolisie, Louis Portella Mbuyu, évêque émérite de Kinkala et Stanislas Lalane, évêque de Pontoise en France accompagné du père Thierry Butor, vicaire général du lieu. Étaient également comptés parmi les concélébrants de cette messe animée par quatre chorales diocésaines : les chœurs diocésains des amis du Grégorien, de la Schola Populaire, la chorale Polymorphe et la chorale Tchivoumvou, plusieurs prêtres venus de différents diocèses du pays et responsables de diverses structures de l’Église du Congo dont les abbés Antonio Mabiala, secrétaire général de l’Association des Conférences épiscopales de la région de l’Afrique centrale (ACERAC), Brice Armand Ibombo, secrétaire général de la CEC, Lambert Kionga, secrétaire général adjoint et gestionnaire de la CEC, Guy Noël Okamba, coordonnateur de la Commission épiscopale Justice et Paix, Valentin Moyongo, directeur national des Œuvres pontificales missionnaires (OPM), Alain Loemba Makosso, vicaire général de Pointe-Noire, curé de la paroisse Christ-Roi de Loandjili et président du Comité d’organisation de ces festivités, Célestin Ndagijimana, Félix Maboundou, vicaires généraux d’Impfondo et de Kinkala, ainsi que bien d’autres exerçant leur ministère sacerdotal dans la PESO et notamment dans l’archidiocèse à l’honneur.

Ont reçu les ordinations diaconales et presbytérales des mains de Mgr Miguel Angel Olaverri Aroniz, les abbés Paul Saturnin Mouanga, Josué Holmière Boutha, Ged Rodrigue Tsoumou et Paterne Divin Moukambou pour la charge du diaconat et les pères Ephege Jeal Baloula, Eloïm Junior Tathy, Berna Aléa Mampouya, Aubin Veires L. Niantimane, Marcel Vallières Bissouam Balenga, Romaric Youri Ndzouba, pour la charge du presbytérat.

Au cours de la procession d’entrée, l’archevêque métropolitain de Pointe-Noire s’est arrêté pour déposer une gerbe de fleurs et une bougie allumée sur chaque tombe des premiers missionnaires qui ont foulé le sol congolais pour semer le grain de l’évangile qui s’est répandu à travers le pays et est devenu un arbre qui a produit d’abondants fruits, 140 ans plus tard. Puis, il a présenté à ses confrères évêques et archevêques le cimetière des ouvriers apostoliques de Pointe-Noire qui ont apporté leur part à l’édification de l’Église du Congo, à l’annonce de l’évangile en terre congolaise.

C’est l’abbé Raphaël Nzaou, curé de la paroisse Sacré-Cœur de Loango, qui a prononcé le mot de bienvenue.

La suite de la messe a été marquée par le début de l’exécution des rites des ordinations diaconales et presbytérales marqués par l’appel des différents candidats et la présentation de leurs cursus respectifs par le vicaire général de Pointe-Noire, et les supérieurs respectifs des congrégations religieuses auxquelles ils appartiennent.

Le début de ce rite s’est achevé par le dialogue entre l’archevêque de Pointe-Noire et les candidats, et a été caractérisé par l’engagement au célibat des futurs diacres et prêtres, leur promesse d’obéir à l’évêque et à ses successeurs, etc.

Dans son homélie, Mgr Miguel Angel Olaverri a présenté un pan de l’histoire de l’évangélisation du Congo, partie de cette terre de Loango où débarquèrent pour la première fois les premiers missionnaires, il y a bientôt un siècle et demi, avant de gagner le reste du pays. Il leur a ainsi rendu un vibrant hommage pour leur engagement incontestable dans cette œuvre d’évangélisation de cette partie du pays, autrefois comptoir d’embarquement des esclaves vers des destinations très éloignées de leur terre natale. S’adressant aux futurs diacres et prêtres, le pasteur de l’Église de Pointe-Noire leur a recommandé d’être des serviteurs selon le cœur du Seigneur en reflétant de bons témoignages chrétiens et en demeurant des artisans de l’amour et de la gloire de Dieu dans ce monde en proie à divers maux qui entravent sérieusement le long et périlleux processus de la conversion de ceux à qui s’adressent l’évangile.

Après l’homélie s’est poursuivie l’exécution des rites des ordinations diaconales et presbytérales.

« Père-évêque, la Sainte Église vous présente ces candidats et vous demande de les ordonner pour la charge du diaconat et du presbytérat », a déclaré le vicaire général de Pointe-Noire. « Savez-vous s’ils ont les compétences requises » ? s’est interrogé l’archevêque du lieu. Après la présentation de leurs cursus respectifs par ceux à qui incombait cette charge, le vicaire général de Pointe-Noire a conclu : « Le peuple de Dieu a été consulté et ceux à qui il appartient d’en juger ont donné leur avis favorable. Ainsi, j’atteste qu’ils sont dignes d’être diacres et prêtres ». « Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, nous les choisissons pour l’ordre des diacres et des prêtres » a confirmé Mgr Miguel Angel Olaverri Aroniz à la fin de chaque rite d’ordination, faisant désormais de ces dix candidats soit des diacres, soit des prêtres, membres du presbyterium de Pointe-Noire.

Les rites complémentaires que sont : la remise de l’évangéliaire, l’imposition des mains sur les nouveaux diacres et prêtres, la vêture de l’étole en bandoulière pour les nouveaux diacres, la remise du calice, de la paterne et la vêture de l’étole, de la chasuble pour les nouveaux prêtres se sont succédé selon la nature et le type de chaque ordination. Ce faisant, l’Église de Pointe-Noire s’est agrandie de quatre diacres et de six prêtres.

Plusieurs allocutions ont été prononcées à la fin de cette messe qui a duré cinq heures et a rassemblé près de 15.000 personnes venues de tous les diocèses du pays et notamment des différentes paroisses de l’archidiocèse de Pointe-Noire. La première a été celle de M. Firmin Bozangabato, président du Bureau exécutif diocésain de l’apostolat des laïcs (BEDAL) de Pointe-Noire, suivie de celle des nouveaux prêtres par le père Eloïm Junior Tathy, et celle du président du Comité d’organisation. Le mot du clergé a été lu par le vicaire général du lieu, tandis que Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, en sa qualité de président de la CEC, a remercié le Président de la République pour l’aide multiforme qu’il a apportée à ces festivités des 140 ans de l’évangélisation du Congo.

Intervenant en dernier lieu, Mgr Miguel Angel Olaverri a aussi remercié le Président de la République pour son appui multiforme à la réussite de cet événement d’envergure nationale et internationale, M. le ministre Jean Marc Thystère Tchicaya, membre du Gouvernement, représentant le Président de la République, à qui l’archevêque de Pointe-Noire a demandé de transmettre ses vifs remerciements au Chef de l’État pour sa précieuse contribution. Il a également remercié ses confrères dans l’épiscopat venus d’autres diocèses et archidiocèses du pays pour leur présence remarquable dans l’archidiocèse de Pointe-Noire, ses collaborateurs immédiats pour leur implication personnelle dans l’organisation de ce grand rassemblement et tout le Peuple de Dieu venu de divers horizons.

Cerise sur le gâteau, après la fin de la procession de sortie de la messe, Mgr Miguel Angel Olaverri Aroniz accompagné de ses confrères dans l’épiscopat et de quelques prêtres est allé bénir la croix implantée à l’entrée de Loango et offerte par les Amis de Don Bosco ayant pour père-fondateur l’abbé Alain Loemba Makosso, actuel vicaire général de Pointe-Noire.

Gislain Wilfrid BOUMBA

 

 


 
Haut de page