CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DU CONGO


Accueil > ACTUALITÉ > JEUNESSE OUVRIERE CHRETIENNE (J.O.C.) : Des membres formés à l’usage de (...)

JEUNESSE OUVRIERE CHRETIENNE (J.O.C.) : Des membres formés à l’usage de l’informatique

vendredi 29 mars 2024

Les participants à la formation et les responsables de la J.O.C

Les efforts et la détermination de 60 membres de la Jeunesse ouvrière chrétienne du Congo (J.O.C-CG) qui ont consacré leur temps et leur énergie pour apprendre l’informatique et l’infographie ont été récompensés. Ils ont reçu leurs certificats de fin de formation, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée, le 7 mars 2024 à la Maison de la Société civile à Brazzaville.

C’est par le canal du secrétariat international de la J.O.C., dont le siège se trouve à Bruxelles que cette formation qui a duré quatre mois a été organisée. Elle a permis aux bénéficiaires d’acquérir des connaissances qui leur permettront désormais de manipuler cet outil qui paraissait étrange pour certains.

« J’espère que ces certificats vont vous donner la force d’avancer et d’aller encore plus loin dans vos objectifs personnels. Toutefois, il vous faut continuer à travailler, car cela n’est pas une fin en soi », a souligné Tony Nèche Linet Boungou, président de la JOC-CG, qui avait à ses côtés le secrétaire général, Chafty Christ Mouanga. Ajoutant : « qu’avec la fin de cette formation, certains objectifs fixés par l’organisation depuis le début ont été atteints. L’autre projet prévu est celui de doter tous les bénéficiaires de la formation d’un outil informatique, à qui, il a demandé d’être plus actifs et de travailler dans les groupes de base établis ».

Accompagnateur adulte, Claudier Kokolo a rappelé que ce jour coïncidait avec la relance de la J.O.C à Pointe-Noire. « Depuis Bruxelles, j’ai été contacté pour relancer la J.O.C du Congo-Brazzaville, deux décennies après qu’elle ait connu une période de déclin ». Le groupe de base, a-t-il précisé, « joue un rôle plus important que le secrétariat national parce que les actions partent de la base où il est possible d’initier des projets pour le groupe de base, et le secrétariat national ne viendra que pour vous appuyez ».

Giffred Ntoyo et Divine Poaty, bénéficiaires de la formation, ont salué l’initiative qui leur a permis d’apprendre un outil qui va leur servir au quotidien et ont souhaité l’organisation d’autres formations.

Créée par Joseph Cardin, la J.O.C a pour mission principale de lutter pour l’amélioration des conditions des jeunes travailleurs dans le monde. L’organisation est répartie dans les cinq continents.

Alain-Patrick MASSAMBA

 

 


 
Haut de page